Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LA COUTURE (première partie)

 

Une des dernières innovations créatives proposées par l’équipe FEERIK, fut la machine à coudre. Elle fit son apparition sur le jeu le 7 octobre 2016. Une arrivée inattendue, car ce projet fut rarement abordé auparavant (mis à part à travers des sondages, mais cela restait vague). Il ne faisait pas partie des priorités et son arrivée provoqua de nombreuses réactions plus ou moins positives. Dans l'ensemble, c'était une option novatrice qu'il fallait apprivoiser. 

 

PRESENTATION

 

          Cela ne fonctionne donc pas dans les pièces comme la rue ou la location de star où ne se trouvent pas de doll dans la pièce.

 

Les créations réalisées avec la machine sont rangées dans l'onglet "Mes créations" dans l'inventaire. Même si ce sont des créations d'autres personnes, achetées lors d'événements. 

 

 

Des modifications sont apportées le 20 janvier 2017.  Notamment la gratuité de l'option "couture", qui était payante (30$$$) au tout début ! 

 

 

SES AVANTAGES :

 

  • Déplacer une création en un seul bloc d’une pièce à une autre.

  • Proposer ses créations à différents types d’événements permettant aux autres joueurs de les acquérir.

  • Posséder les créations d’autres personnes, le pseudo des créateurs reste lié à leurs productions.

  • Alléger son inventaire.

  • Votre création dans la machine à coudre génère une image PNG, en faisant clic droit. Cela est pratique pour les montages car la création est détourée.

 

 

SES INCONVÉNIENTS :

 

  • Les coutures sont invisibles aux défilés.

  • Des bugs d’affichage persistent malgré des améliorations, surtout si vous avez des éléments retournés. La machine n’aime pas beaucoup les changements de position et les personnages.

  • La prévisualisation dans la machine à coudre prévaut sur le rendu dans votre pièce. Il faut absolument regarder le rendu dans la machine avant de la lancer !

  • On n’est pas forcément sûr du résultat avant la fin. Des défauts peuvent apparaître malgré un contrôle attentif : des contours blancs autour des éléments noirs, des traces, une perte de qualité.

  • Les créations issues de la machine ne peuvent retourner dans cette dernière.

  • Les créations issues de la machine ne sont pas remboursables, il faut être sûr de son coup. 

  • Le coût, les prix s’enflamment vite quand on reproduit et l’on perd des éléments que l’on a déjà payés quand on coud.

  • Le temps de couture peut être très long, il faut être attentif aux dates des concours pour ne pas se retrouver hors délai. Les bobines étant des éléments payants (à la banque ou en cadeaux de quêtes/packs).

  • L’icône « coudre » présente à côté de l’icône « enregistrer » dans vos pièces enregistre également votre pièce en cours, une erreur de clic est vite arrivée.

 

-> La machine à coudre reste une belle avancée dans le jeu, mais elle est arrivée en période de déclin. 

 

 

ASTUCES ET UTILISATIONS POSSIBLES

 

Malgré un bilan mitigé, la machine à coudre permet aux joueurs d’aller plus loin dans la personnalisation de leurs créations. En effet, son utilisation principale est de coudre/reproduire une création complète. Mais ce n’est pas tout !

 

Différentes astuces ont été proposées, soit pour améliorer le rendu final, soit pour utiliser différemment la machine :

 

 

 

  • Couper des items pour n’avoir qu’un élément sur une paire (de chaussures, de gants, …), une partie d’un tout (main ou jambe d’un mannequin, une jupe d’une robe,…). Du moment qu’il y a 5 objets présents, vous pouvez cacher des petits items à 1 $$$.

Voici un exemple de buste de Lilalilou4, réalisé à partir d'un mannequin coupé : 

Merci pour votre lecture, si vous avez des remarques/corrections à apporter n’hésitez pas à laisser un commentaire. Pour écrire cet article, j’ai fait appel à mes souvenirs et aux archives du jeu.

La relecture des articles est régulière.

Deuxième partie sur les événements autour de la machine à coudre ! 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article